Le transport du froid ou la maîtrise du risque - Groupe Sterne

Le transport du froid ou la maîtrise du risque

Transport sous températures dirigées, contenants thermorégulés et traçabilité thermique, les attentes des industries médicales ou agro-alimentaires sur l’acheminement des produits ne se limitent pas au seul respect des délais : il s’agit avant tout de garantir leur acheminement dans de parfaites conditions sanitaires ou cliniques.

L’exigence de transparence et les réglementations très strictes, conduisent les acteurs de la logistique du froid à redoubler de vigilance. Denrées alimentaires, prélèvements sanguins, vaccins ou essais cliniques nécessitent des transports sous haute surveillance. Disposer d’équipements pour garantir le suivi et le maintien des températures tout au long du transport est essentiel.

Garant du respect la chaine du froid et de l’intégrité des produits transportés, le Groupe STERNE – acteur du transport sur mesure et de la logistique de précision – ne laisse aucune place à l’a peu près.

 

Le transport du froid, un marché en pleine santé

La logistique du froid est l’un des marchés les plus dynamiques du secteur transport avec une progression de 4 % par an. Les flux de transports sous température dirigée (que ce soit pour un maintien de température en froid positif ou négatif) représentent un potentiel de près de 10 milliards d’euros.

Si une grande partie des flux se fait aujourd’hui dans le secteur agro-alimentaire (91%), cela s’explique par un contexte favorable. Le « manger sain », la livraison à domicile ou la préférence des circuits courts sont des tendances qui favorisent l’émergence de nouveaux flux logistiques, notamment en zones urbaines.

Sur ce marché porteur, 6 % des flux résultent de la filiale santé. Le développement des biotechnologies, associé à l’augmentation des pathologies nécessitant des traitements thermosensibles, ont créé de nouveaux procédés logistiques. Rapidement, il a fallu être capable de transporter des produits très sensibles aux variations de température, dans un contexte réglementaire toujours plus strict. Aujourd’hui, 1 médicament sur 2 est thermosensible.

Une étude des Echos – La logistique du froid estime à 3,5 milliards d’euros le chiffre d’affaires généré par ces nouveaux besoins. De quoi faire doubler la croissance du marché du transport sous température dirigée d’ici 2025 !

Une logistique de toutes les attentions

Dans l’alimentaire, comme dans l’industrie médicale et pharmaceutique, nombreux sont les clients qui exigent que leurs produits soient maintenus à un niveau de température spécifique, avec des points de contrôle réguliers tout au long de la prestation. Il convient alors à chaque intervenant de la chaine logistique d’adopter les bonnes pratiques. Tous doivent pouvoir justifier que la chaîne du froid n’a pas été rompue.

Pour les produits alimentaires, la rupture est effective dès lors que les produits ont été exposés à des températures supérieures aux prescriptions. Selon la réglementation, les températures des produits réfrigérés varient entre +2°C et +8°C. Au-delà, des micro-organismes peuvent se développer. Chaque année dans le monde, 350 millions de denrées alimentaires ne sont pas consommées car les codes d’hygiène n’ont pas été respectés.

Dans le secteur de la santé, le préjudice moral est considérable en cas de rupture ou de suspicion de rupture de la chaine du froid. Il est ici question de santé publique ; derrière chaque prélèvement, chaque sérum ou vaccin, se cache un patient. Il est dès lors indispensable d’être en mesure d’assurer une traçabilité thermique des produits en temps réel et de prouver en toute transparence, courbes à l’appui, que le standard a été respecté.

L’Union Nationale du transport (UNFT) nous livre 10 bonnes pratiques pour éviter les remontées de températures des caisses pré-refroidies à -10°C :

Une expertise au service de la chaine du froid

Maillon critique dans la chaîne de distribution, le transport sous température dirigée est soumis à de nombreuses exigences règlementaires et requiert un savoir-faire conséquent. Avec ses filiales ATS SANTE et NOVEA, le Groupe STERNE dispose d’atouts certains dans ce domaine ; il a su développer une offre ‘froid’ adéquate et déployer une logistique millimétrée, qui répondent en tout point aux exigences de ses clients et aux normes et législations en vigueur.

Face aux besoins croissants de transparence et de sécurisation des flux, le Groupe STERNE propose un dispositif de traçabilité thermique en temps réel innovant, qui permet de contrôler le respect des températures réglementaires. En cas de dépassement de seuil, des alertes automatisées se déclenchent et permettent d’intervenir dans les plus brefs délais. Rapides à déployer, les contenants thermostatés ou les sacoches isothermes sécurisent quant à eux le maintien des températures jusqu’au dernier kilomètre.

Chaque jour, ATS SANTÉ transporte des essais cliniques, des échantillons biologiques ou encore des greffons accompagnés de leurs équipes chirurgicales, et sont acheminés dans le strict respect des réglementations en vigueur. « Tous ces produits nécessitent une sécurisation tout au long du processus. Des courbes de températures sont restituées pour une traçabilité parfaite, explique Franck GARNIER, Directeur de la filiale. Le développement d’une entité aérienne internationale en tri-températures pour les laboratoires pharmaceutiques nous permet de livrer en urgence des essais cliniques d’Orléans au Brésil, dans des emballages spécifiques sous températures dirigées ».

Spécialiste de la course urbaine et de la livraison du dernier kilomètre, NOVEA livre avec sa flotte d’utilitaires réfrigérés, tous types de produits frais, sous 2h en région parisienne. Avec une traçabilité en temps réel, NOVEA fournit aux pâtissiers, chocolatiers, traiteurs et restaurateurs, la garantie que leurs produits soient transportés dans le respect des normes sanitaires.

Livraison de prélévements biologiques par des coursiers à vélo de NOVEA Depuis mai dernier, les deux filiales ont mis en commun leurs savoir-faire au profit des établissements de santé. Pour la première fois en région parisienne, l’AP-HP, Assistance Publique – Hôpitaux de Paris  décide de privilégier une solution durable pour le transport de ses prélèvements biologiques. Désormais, les livraisons entre les hôpitaux Saint-Louis et Lariboisière à Paris (10e arrondissement) sont assurées par des coursiers à vélo de NOVÉA. À la clé, des trajets réduits à
8 mn, sécurisés, non polluants et adaptables à l’organisation des laboratoires.

De la course urbaine au transport international, en passant par du stockage Healthcare, le Groupe STERNE offre à ses clients une offre globale et multimodale pour des solutions de transport sous température dirigée.

* Echos Etudes | Le marché de la logistique du Froid | Décembre 2018